Annuaire

Activité

Le projet ImmerTech vise à développer et commercialiser un dispositif technologique global qui rend l’affichage dans un simulateur complétement réaliste. Ce dispositif a pour but de créer un contexte d’affichage permettant de confondre réel et virtuel. Pour y parvenir, Stéphane Brard a mis au point un logiciel, qui rend possible la projection d’une image sur des surfaces ou des toiles de projection de formes complexes. Ainsi, l’utilisateur est entièrement entouré d’une surface plastique de forme quelconque, puis une image est projetée sur cette surface afin de remplir entièrement son champ de vision. De plus, ce logiciel prend en compte la position de l’utilisateur afin d’adapter l’image en conséquence, tout ceci s’effectuant en temps réel. Il est de plus « plug & play » et indépendant du système physique de simulation, ce qui facilite sa mise en œuvre. Enfin, sa correction adaptative et dynamique permet d’améliorer l’interaction visuelle entre l’homme et la machine afin d’augmenter l’immersion de l’utilisateur. Pour conclure, le projet ImmerTech consiste à réaliser un programme informatique permettant de corriger la déformation de manière dynamique que subit une image, lorsqu’elle est appliquée sur un écran de formes complexes (qu’il soit de technologie LCD, OLED… ou que ce soit une toile de projection). Il permettra de gérer l'affichage sur des écrans de formes atypiques, tels que des écrans bulle, dômes…

Marché cible

La cible principale est le marché de la vente de simulateurs professionnels automobiles ou aéronautiques. Celui-ci est aujourd’hui en pleine expansion et affiche en France une croissance de 7% annuelle moyenne depuis 2005, ce qui en fait un des marchés les plus dynamiques du domaine automobile. Des coûts de prototypages de plus en plus élevés et le recours systématique à des technologies coûteuses, liés à un amortissement extrêmement rapide de ces produits présagent un avenir radieux pour ce marché hautement dynamique. Il est à noter que notre activité appartient au marché colossal du conseil, logiciels et de services informatiques. Pour preuve, bien que sa croissance affiche des chiffres importants (+2.1% sur 2015), c’est surtout son volume qui est à noter avec 50.62 milliards d’euros (France).