Annuaire

Activité

Le projet Inoculum Plus a pour objet le développement d’une gamme d’inocula de champignons mycorhizogènes pour les productions végétales. Ces produits sont des bio fertilisants et des bio protecteurs des plantes, Ils constituent de ce fait une alternative aux produits chimiques.

Marché cible

Dans un contexte national et européen, l’analyse des produits mycorhizes existants et du marché des engrais a conduit à identifier le marché de l’horticulture comme étant une excellente cible pour ces produits. En effet, les tendances politiques actuelles orientent les agriculteurs vers des technologies alternatives aux intrants chimiques de synthèse, et vers une réduction drastique des produits phytosanitaires (Ecophyto 2018). La réforme de la PAC (Politique Agricole Commune) à l’horizon 2013 pourrait engendrer un changement dans les pratiques agricoles et par conséquent limiter l’utilisation des intrants chimiques de synthèse, et de ce fait ouvrir des nouveaux marchés aux technologies alternatives telles que les mycorhizes à arbuscules (MA). L’horticulture étant partagée en plusieurs « sous marchés », ce sont surtout les secteurs de l’arboriculture fruitière, d’ornement ou de la production des biocarburants qui représentent les secteurs les plus attractifs.